Lectures

  • Quelles finalités ?

Pourquoi lit-on ? Les enjeux de la lecture sont divers, qu’ils relèvent du conscient et de l’inconscient, ou du rationnel et du passionnel. Il est possible d’abord de distinguer des enjeux intellectuels, qui reposent sur la construction de connaissances. On peut lire en effet pour développer des savoirs liés à l’écrit (concernant la langue et son usage, les caractéristiques des différents genres littéraires et les stéréotypes, nécessaires à la construction de la culture littéraire ainsi que des savoirs encyclopédiques (d’autres cultures, d’autres lieux, d’autres époques). Une autre finalité est d’ordre affectif et onirique, en ce que la lecture active l’imaginaire et l’inconscient, tout en permettant identification et décentrement. La lecture a enfin une finalité axiologique : elle contribue à la formation intellectuelle et morale du·de la lecteur·rice en faisant rencontrer l’altérité, en formant à la tolérance, en mettant en œuvre des modes de jugements et des valeurs.
Cette section accueille donc des propositions de lectures ou de dispositifs qui mettront l’accent plutôt sur l’une ou l’autre de ces finalités.

Fermer le menu