Ateliers

  • Pourquoi proposer des ateliers autour du livre de jeunesse ?

La littérature de jeunesse constitue souvent le premier contact des enfants avec l’art et la culture. On peut espérer un lien direct et immédiat entre le livre et son·sa futur·e lecteur·rice ; mais il semble que les actions autour du livre soient nécessaires pour toucher un vaste public [voir le questionnement « Y a-t-il des publics exclus ? »]. Ces actions en faveur du livre et de la lecture ne sont pas nouvelles. L’Heure Joyeuse, dès 1924, a favorisé le rapprochement entre les enfants et le livre. Mais l’apparition de la Joie par les livres en 1963 va permettre de diversifier les activités. Si l’Heure Joyeuse se focalisait essentiellement sur l’Heure du conte et la création d’expositions, la Joie par les livres s’est spécialisée dans les ateliers d’expression. À la fin du XXe siècle, l’élargissement du public fréquentant les bibliothèques et l’évolution de la technologie ont entrainé également une diversification des ateliers.

La présente section se propose donc d’accueillir des contributions sur les axes suivants :
• Quelle est la spécificité des ateliers autour du livre jeunesse par rapport aux autres types de médiation ?
• En quoi les ateliers proposés autour du livre jeunesse reflètent-ils l’évolution de la société et de la fonction assignée à la médiation ?
• Quelle est l’offre actuelle d’ateliers autour du livre pour la jeunesse ?

Fermer le menu