Ateliers

  • En quoi les ateliers proposent-ils un rapport au livre pour la jeunesse différent de l’approche scolaire traditionnelle ?

L’école traverse une époque troublée et la lecture est l’une de ses préoccupations. Partout retentissent des cris d’alarme tels que « les jeunes ne savent pas lire » ; « ils ne lisent pas ou plus » [voir le questionnement « Les jeunes lisent-ils encore ? »]. Mais l’enfant n’est pas qu’un·e élève, il·elle vit des temps autres qui participent à son épanouissement et à l’enrichissement de son cadre de vie. Si l’objectif de l’école reste avant tout d’apprendre à lire dans un cadre contraint, ce n’est pas le cas des ateliers autour des livres pour la jeunesse qui proposent à l’enfant une relation plus ludique et concrète aux ouvrages, en l’invitant à jouer, dessiner, inventer, parler, mimer. Le but de ces activités autour du livre n’est pas d’apprendre à lire aux enfants, mais de faire du livre une source de plaisir, d’imaginaire et d’évolution. Elles participent aussi pleinement à l’éducation artistique et culturelle en se concentrant non tant sur la transmission de connaissances que sur la fréquentation des œuvres et la pratique artistique.

La présente section se propose ainsi d’accueillir des contributions sur les axes suivants :
• Quelle comparaison peut-on proposer entre les objectifs des activités scolaires et ceux des différents ateliers proposés autour du livre pour la jeunesse ?
• Quelle comparaison peut-on proposer entre les modalités d’approche du livre pour la jeunesse, dans le cadre scolaire et dans les structures qui proposent des ateliers ?

Fermer le menu