Rencontres

  • Où situer une rencontre et comment organiser le temps de la rencontre lui-même ?

Le terme de « rencontres » recouvre en fait des modalités diversifiées, allant de la rencontre ponctuelle après la lecture de l’œuvre, à un compagnonnage prolongé par des échanges en ligne, de la communication très subjective de l’auteur·rice parlant de sa vie à celle bien plus technique d’un·e auteur·rice présentant ses outils de travail ou sa démarche.
Le choix de telle ou telle modalité résulte d’une négociation entre intervenant·e et médiateur·rice invitant·e. La personnalité de l’invité·e peut parfois l’emporter sur les souhaits de l’organisateur·rice : comme le rappelle Bernard Friot, « certains (auteurs) voudront lire, d’autre non, certains proposeront leurs brouillons ou leurs travaux finis, certains correspondront avec les élèves, d’autres se limiteront aux paroles échangées ». Dans d’autres cas les échanges en amont entre les deux parties permettent d’élaborer un compromis fructueux.
Les contributions présentes dans cette section s’attacheront à différents types de localisation de la rencontre dans un processus d’apprentissage ou d’acculturation plus large ; elles rendront compte et analyseront des structurations variées du moment de rencontre entre intervenant·e et jeune public.
Les recherches porteront aussi sur une catégorisation possible de ces structurations en fonction d’objectifs particuliers : quelle place pour la lecture par l’auteur·rice/par les élèves, pour le débat, etc. et selon quel déroulé ?

Fermer le menu