Rencontres

  • Comment évaluer les effets d’une rencontre ?

L’évaluation des rencontres est étroitement dépendante des objectifs qui leur sont assignés et ne peut donc être posée de façon un peu rigoureuse que si ceux-ci sont clarifiés.
Ce postulat n’empêche pas que prolifèrent de nombreux « outils » (fiches, tableau de bord, enquêtes de satisfaction…) tentant de cerner les effets d’un dispositif comme celui de la rencontre, indépendamment de toute clarification de ses objectifs.
On s’intéressera donc dans cette rubrique à l’analyse de ces outils en tentant de reconstituer les représentations implicites de la littérature, de l’auteur·rice et des pratiques de lecture qu’ils activent.
Un autre pan de la réflexion portera sur la construction d’indicateurs possibles permettant d’évaluer quelques effets éventuels d’une/de rencontre(s) en fonction des objectifs poursuivis : s’il s’agit d’objectifs d’acculturation au sens large quels indicateurs serait-il possible de retenir (critères pour choisir les livres qui peuvent les intéresser, expression de jugements sur les lectures, etc.) ? S’il s’agit de compétences plus spécifiques – par exemple d’ordre argumentatif autour d’un texte lu – lesquels peut-on élaborer (retrouver un exemple à l’appui de son jugement, citer un passage, mettre en relation deux œuvres, etc.) ?
Un autre pan de questionnement portera sur les modalités de mise en œuvre de ces indicateurs, et sur la mise en forme matérielle qu’ils peuvent prendre.

Fermer le menu