Évènements

  • Quelles formes et quels enjeux pour les évènements organisés autour du livre pour la jeunesse en Europe ?

Ces dernières années ont vu se multiplier les festivals et salons consacrés à la littérature de jeunesse (Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, Salon du Livre jeunesse d’Eaubonne, Fête du livre jeunesse à Villeurbanne…). Par ailleurs, la plupart des grands festivals consacrés à la littérature et au livre proposent désormais une programmation « jeunesse » : Ainsi en est-il du festival de la bande dessinée à Angoulême ou des Imaginales à Épinal. Ces évènements contribuent à assurer la visibilité du champ dans le paysage médiatique et culturel. Ils permettent une première forme de légitimation, notamment par le biais des prix qui y sont décernés, ou des rencontres proposées, qui rassemblent auteurs et autrices, éditeurs et éditrices, chercheurs et chercheuses. S’ils constituent des instances de légitimation culturelle, ils sont également de larges fêtes au cours desquelles les cultures populaires se mettent en scène, et des vitrines commerciales destinées à assurer la vente des ouvrages exposés et, le cas échéant, sélectionnés ou primés : organisés par des associations ou des structures publiques, leur tenue dépend bien souvent pour une part substantielle de financements privés. Ces évènements mettent donc en jeu une articulation spécifique de la sphère publique, de la société civile et du monde économique, articulation qui peut prendre des formes différentes hors des frontières françaises. On pense par exemple à la place importante occupée par les charities britanniques dans l’organisation et l’orientation des évènements consacrés à la littérature pour la jeunesse.

Parallèlement, des expositions dédiées à des auteurs, des genres, des univers, rythment la vie culturelle des territoires, tandis que certaines connaissent une visibilité durable sur le web. On pense notamment aux expositions virtuelles de la BnF, très souvent consacrées tout ou partie à la littérature de jeunesse.

La présente section a donc vocation à rassembler les contributions sur les formes et fonctions des évènements consacrés à la littérature de jeunesse, ainsi qu’aux dynamiques politiques, culturelles et économiques qui les sous-tendent.

Fermer le menu